Feuille de style

La feuille de style est téléchargeable en cliquant sur ce lien.


CHARTE

Tout texte présenté au Comité de rédaction des Cahiers Tocqueville est tenu pour achevé par son auteur. Il ne doit faire aucune mention de son nom, ni dans le titre du fichier, ni dans son en-tête. Toute auto-citation doit être signalée au Comité de rédaction pour vérification. À réception du fichier, la documentation et l’argumentation sont  considérées comme complètes et le tapuscrit se conforme à la feuille de style de la revue, déclinée ci-dessous. Les articles comptent entre 7 000 et 10 000 mots (notes de bas de page et bibliographie comprises). Les étudiants de la licence/baccalauréat au mastère/maîtrise peuvent bénéficier d’un format spécifique, compris entre 3000 et 6000 mots. Le format de la recension est limité à 1000 mots.

Le texte soumis au Comité de rédaction est expertisé par le Comité scientifique des Cahiers Tocqueville des Jeunes Chercheurs, composés de jeunes chercheurs, de docteurs et d’enseignants répartis par binômes. Le Comité scientifique accepte le texte sans réserve, l’accepte en demandant des modifications ou des compléments, propose éventuellement des orientations, ou refuse le texte. Le Comité de rédaction se réserve également le droit de refuser le texte s’il n’est pas conforme aux normes et à l’esprit de la revue.

Le responsable éditorial (l’un des deux membres du comité de rédaction) synthétise les avis du Comité de lecture et les transmet à l’auteur. L’auteur retravaille son texte, le cas échéant, dans les délais établis avec le responsable éditorial. Il soumet ensuite son texte retravaillé au responsable éditorial, qui le valide, ou non. Un dialogue peut s’ouvrir entre l’auteur et le responsable éditorial pour aboutir à une version satisfaisante pour les deux partis. Les versions finales seront transmises à l’auteur après la publication de la revue.

REMISE DU MANUSCRIT

Tout manuscrit déposé auprès du comité de rédaction des Cahiers Tocqueville des Jeunes Chercheurs doit être fourni sous forme de fichiers informatiques Word (.doc, .docx) Si le manuscrit comporte des figures (illustrations, cartes, graphiques, schémas…), l’auteur devra s’assurer que les images sont libres de droits et fournir, le cas échéant, soit l’autorisation de reproduction gracieuse, soit les devis ou factures des droits de reproduction préalablement demandés auprès des organismes référents.

LE RESTE DE LA FEUILLE DE STYLE EST DISPONIBLE À CETTE ADRESSE.